Site non officiel d'informations sur Maurel & Prom

Activités News Analyses sur Maurel & Prom


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Artumas (informations sur)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Artumas (informations sur) le Ven 12 Déc - 1:56

Admin


Admin
Le 11/08/2008
Recherche farm out
- Tanzani Mnazi bay lié au projet Mtwara Energy Project (c'est du gaz) avec une prod de gaz
- Mozanbique

Recherche de farm out depuis Aout
Information sur le sujet de facon officielle le 23/10/2008
Lien communiqué
http://hugin.info/136496/R/1262371/276764.pdf

Information financière du 20/11/2008 à partir du lien suivant
http://www.artumas.com/html/index.aspx
la provenance du revenue n'est pas claire... A priori des revenus de production d'électricité

Une nouvelle vague de puits d'exploration prévu en Tanzanie mi 2009 mais scimique déjà fait.
Un peu loin pour MAU peut-être comme échéance pour prouver des super réserves fin 2009
Ils cherchent à baisser les coûts de fonctionnement pour avoir un meilleur profil
(en général on fait ca pour habiller la mariée avant de vendre en autre...)


Profil boursier:
Majoritairement détenu par des banques avec premier actionnaire citi...
Donc je pense que les banques voudraient + vendre que d'avoir un faorm out qui pourrait
dévaloriser encore plus leur capital (le farm out est équivalent à une augmentation de
capital qur le prix de l'action)
Market cap: 107m de couronnes Norvegiennes ce qui doit faire 10m€

http://i72.servimg.com/u/f72/13/32/73/06/artuma11.jpg




Vu du champ Mnazi
http://i72.servimg.com/u/f72/13/32/73/06/artuma10.jpg

Voir le profil de l'utilisateur http://maurel.forumactif.com

2 Update 28/11/2008 Reduction des couts le Ven 26 Déc - 11:14

Admin


Admin
Communiqué sur oilbarrel.com


November 28, 2008

Artumas Group Highlights Cost Containment Among Its Priorities As It Seeks To Unlock East Africa Potential





One of the main stories of recent weeks has been how the global financial crisis has impacted on oil project development plans. This is especially so at the top end of the energy chain with large oil and gas schemes in the Middle East and elsewhere now under review because of the volatile and mostly downbeat economic climate.
At the other end, aspiring companies have been keen to secure their positions, farming-out interests to shoulder cost pressures, and tapping shareholders for extra cash, with the banks now seemingly more reluctant to lend.

In its Q3 results last week, East Africa-focused Artumas Group said that it too had not been immune to the effects of the global financial crisis.

The Calgary-based group is listed on the Oslo Stock Exchange though Artumas CEO Stephen Mason has been keen of late to court UK investors, presenting at the September oilbarrel.com conference.

The company’s interests fan out across the Rovuma Basin off Tanzania and Mozambique. This acreage includes the Mnazi Bay development concession in Tanzania, signed up n 2004, which has proven gas potential.

It is home to the Mnazi Bay and Msimbati gas fields with a P90 resource of 240 bcf and a P10 of 1.5 tcf. The wider resource potential on the block is estimated at 3 tcf.

Artumas said that it too is exploring the potential for more farm-outs, including in the Mnazi Bay area, as well as in Mozambique. It is also prioritising seismic work across its blocks, and to delay or cancel some of its discretionary capital spending.

At the same time, it is implementing a restructuring plan to “reduce materially” the company’s expenditures on field operations. Farm-out preparations are already underway, the company said, though there are no indications as to when this process will be completed.

Artumas said that it intends to focus on commercialising existing resources as much as further exploratory work. Indeed, during the period, the company made significant headway in gaining approvals for both the 300MW power project and the innovative CNG venture it is lining up to take Mnazi Bay gas.

Certainly, finding a partner to shoulder some of the cost burden from these projects will help once these ventures enter into the development phase.

Some of the Mnazi gas is already being put to use with the Mtwara Energy Project, a 12MW gas-to-power scheme commissioned in March 2007. It supplies customers in the Mtwara and Lindi regions of southern Tanzania though this distribution is set to widen.

This may seem like a setback for those tracking the company’s clear upside potential, but the point is Artumas still retains substantial rights to some good-looking acreage with proven hydrocarbons in an area that is growing in popularity.
En gros:
- continuer à chercher des partenaires en Farm out (en cours mais sans délais)
- Priorsier les sismics
- Différer des investissements

Mais aussi
- travailler sur le projet elec 300mw
- CNG


During his September presentation, Mason flagged the growing appetite for the region among larger oil and gas companies, rattling off a list that now includes the likes of Shell, StatoilHydro, ENI and Anadarko.

One of the advantages Artumas holds, as Mason noted in London, is early mover advantage.

While Tanzania is still widely deemed a frontier play this is in fact a proven gas zone. The Songas project, which taps gas from the shallow water Songo Songo fields, has been providing a reliable source of energy for power and industrial customers in and around the capital Dar es Salaam for some years. The project has credible backers, it is well financed, and - most importantly - it works.

Indeed, delving through the history books, the idea for a gas-to-power project in the Mnazi Bay area had long been recognised by, among others, US power giant Cinergy.

In the end, Cinergy - like many other international power companies – retrenched from Africa and other ‘risky’ ventures to seek refuge in their home market. Only in recent years have these big power companies - the likes of International Power and AES Corporation – rekindled their appetite for African energy projects.

It means Artumas can cast the net wide in its search for a partner to help it push forward some of its development projects, and later on, explore for more upside.

While unlocking this potential has always been a real challenge at least the company has the benefit of experience, not to mention good relations with local authorities, from its investment in an area at a time when others were pulling out.

At a time when practically all companies are feeling the pinch from the economic downturn these may be very important strategic moves. These decisions, to bring in new faces and to prioritise project work, may just be the right actions at the right time.

Voir le profil de l'utilisateur http://maurel.forumactif.com

3 Blog norvégien du 25/12 le Sam 27 Déc - 0:21

Admin


Admin
Récupéré sur un site Norvégien...
Pas optimistes les gars
Source:
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=no&u=http://forum.hegnar.no/post.asp%3Fid%3D10600552&sa=X&oi=translate&resnum=2&ct=result&prev=/search%3Fq%3Dartumas%2Btanzania%26hl%3Dfr%26as_qdr%3Dd

Traduction par google

Pas de flux de trésorerie, l'obligation de paiement d'obligations au-dessus de 40 millions de dollars des États-Unis au printemps de 09 + Stort behov av cash. + Grand besoin d'argent.

Grande partie de la trésorerie sont investis dans des fonds, ce qui a stupt cette valeur?

Ils ont annulé forés à terre Tanzanie, et par ailleurs diminué sur le niveau d'activité en raison pengemangel et problèmes financiers actuels.

Grande incertitude sur les possibilités de financement ultérieur.

300 MW de gaz centrale est un accord, pas terminé avant le minimum de 4 år.Og est calculé par 5usd/MMbtu à 18,16 couronnes norvégiennes

GNC = nat gaz comprimé - Tout d'abord, il est maintenant très uvisst dès maintenant sur ce pari, alors que le monde est sur la route à l'ressesjon / dépression.
Ce projet exige d'énormes capitaux avec, puis elle doit être bâtie GNC navires, plus de 2.
Il doit être construit compresseur usine avec ses infastruktur.
Si possible, calculé qu'il partage avec un prix autour de 21,26 couronnes norvégiennes par 5Usd MM / BTU.

Ensuite, il ya les grands financiers intensité des mesures qu'il est nécessaire pour obtenir cette mise en œuvre, je doute fortement que ces choses voir la lumière du jour dans un avenir proche.

Les zones d'exploration pour le pétrole est calculé à partir d'un prix du pétrole de 110USD.
Il va sans dire que ce n'est pas la peine et l'incertitude à la mention de leur série de forage a commencé aujourd'hui, à un prix du pétrole 35USD/Fatet.

Tout ce qui est l'espoir de revenus besoin de ces grand montant du prêt, qui, à la situation actuelle ressembler à une montagne insurmontable.
Et est à ce jour à l'avance que cette part sera mort pour une longue période à venir.

En réponse aux conditions actuelles du marché, la direction a pris des mesures pour:
1) efficiently execute on committed and core capital expenditure 1) exécuter de manière efficace commis mercredi de base et les dépenses en capital
programs
2) delay or cancel discretionary capital programs, and 2) retard ou d'annuler immobilisations discrétionnaires, et
3) implement a restructu ring plan designed to reduce materially the Company’s expenditures on field operations and G&A 3) mettre en œuvre un plan de restructu anneau visant à réduire sensiblement la Société des dépenses des opérations sur le terrain mercredi et G & A


Si il y aura de forage d'exploration pour le pétrole offshore au Mozambique, ne commenceront pas avant dans ce ca.July 09

Onshore Mozambique ca.Sept pas avant 09

Cette omattevissom que si l'argent est sur la table.
Omattevissom et de séjour pour les prix du pétrole est dans la bonne valeur, il suffit de mettre le forage a commencé.

Maintenant, il est signalé dans de nombreux retards en raison de la faiblesse des prix du pétrole et la demande sflg.av les mauvais moments monde sera en baisse à po

Ce trouble est très progresser la question et il sera interresant de voir si je suis dans mon droit kursmål.

Voir le profil de l'utilisateur http://maurel.forumactif.com

Admin


Admin
CAT a fourni les premiers générateurs pour production elec pour compte de Artumas
Voici l'article

http://www.cat.com/cda/files/770858/11/lexe8179-00.pdf

Installation Mars 2007
Tests et mise en service en 2008

Comme vous le verrez sur la photo, ce sont des générateurs à piston donc une efficacité de 40% max (c'est déjà bien pour moteur thermique) à comparer aux nouvelles centrales à gaz à 2 étages qui vont vers les 60%!
Avec une puissance unitaire de 1966 KWh soit environ 12mwh pic soit un équivalent de 4 à 5 éoliénnes..
un équivalent CA par jour de 14,4k€ (à 0,05€ le kwh) ou un équivalent barril de ... 480 barrils à 30€/b
et cela, si la demande est constant sur 24h

Description des engins
http://news.directindustry.fr/press/caterpillar-power-generation/groupes-electrogenes-de-gaz-naturel-du-chat-g3520c-pour-l-operation-de-mode-d-ile-26209-31246.html

Prix trouvé chez les brookers 625000$/unité

http://i72.servimg.com/u/f72/13/32/73/06/cat_ge10.jpg

Voir le profil de l'utilisateur http://maurel.forumactif.com

Admin


Admin
By the way, il se peut fort que le projet ne soit pas "rentable"

En prenant comme hypothese de vente full capa pendant 12h 365J/an à 0,05€/kwh
10% de maintenance par an
10% de frais
une conso équivalent fioul avec le litre à 0,2€, 10kw/litre rendement de 0,4
Le projet consomme du cash
Il ne rapporte que du cash que si le combustible est gratuit...
... et qu'il n'y a pas d'autre projets pour consommer le gaz

Ventes (12h/jour) 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400
Invest machine 480769
Invest infra (15%) 72115
Maintenance (10%) 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076
Frais (10%) 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076 48076
Fioul 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400 350400
(équiv fioul 10KW/l 0,4€/l)

Cash -600960,6154 -96152 -96152 -96152 -96152 -96152 -96152 -96152 -96152 -96152

Voir le profil de l'utilisateur http://maurel.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum